Rechercher
  • Anne-Fleur Andrle

Recommandation : Fluctuat Nec Mergitur

Fluctuat Nec Mergitur. On a tous entendu ou lu ces quelques mots latins. Symboles de liberté, il s'agit de la devise de la ville de Paris "il est battu par les flots, mais ne sombre pas". Elle fait référence au navire que l'on retrouve sur la blason de la ville.




Cette devise rappelle "les dangers que Paris a courus, les terribles révolutions qui l'ont agitée, les crises de toute nature qu'elle a subies" et exprime "l'idée de vitalité, de force, de perpétuité qui caractérise la longue et glorieuse existence de cette ville". Cette devise a refait surface dans les yeux et les oreilles du grand public après les attentats de novembre 2015 à Paris.



Beaucoup d'entre nous se souviennent du 13 novembre 2015. Où on était, ce qu'on faisait, ce qu'on aurait du faire, ou où on aurait du être.


Fluctuat Nec Mergitur, c'est le podcast de Racontellers. Dans ce podcast, Roman raconte son 13 novembre 2015 vécu entre le bar La Belle Equipe et l'hôpital de La Pitié Salpetrière, ainsi que les jours, semaines et années qui ont suivi. Il revient sur sa reconstruction et celle de sa petite amie qui a été touchée par plusieurs balles. Il raconte son deuil ainsi que celui de ses amis suite à la perte de son ami Victor Munoz, décédé sur le coup, et explique comment il continue de faire vivre sa mémoire.


Enfin, Roman raconte sa colère et les démarches entreprises par lui et ses ami.e.s suite à la publication d'une photo dévoilant détresse et dénuement reprise en une de nombreux journaux français et internationaux.


Les propos sont recueillis par Antoine Bonnet, un ami d'enfance de Roman. Ce podcast est très fort. Les épisodes relativement courts. Roman y raconte absolument tout ce qui le relie à cette soirée dramatique. On pense souvent, à tort, qu'un attentat comme ceux de 2015 touche le jour-même, les semaines suivantes, l'année d'après. Roman nous raconte presque 6 ans plus tard comment cette soirée a impacté tous les pans de sa vie et continue de le faire encore aujourd'hui.


Ce podcast n'est aucunement voyeur et constitue un précieux devoir de mémoire collectif suite à la série d'attentats terroristes qui a secoué la France en 2015 et 2016.



Envie de partager votre dernière découverte podcast ? De me faire découvrir votre podcast ? Direction le répondeur de Génération Podcast : j'en fais un épisode tous les vendredis. J'ai hâte de vous écouter !